Archives pour la catégorie Entretiens

Entretien avec l’intellectuel algérien Mohammed Benchicou – extrait

 Salima Naït Ahmed
Télécharger en pdf

Résumé

Mohamed Benchicou, écrivain, journaliste et ancien prisonnier politique algérien, décrypte les ressorts du régime répressif algérien.Le journaliste, refondateur d’ « Alger républicain » auquel succéda en 1991 le journal « Le Matin », est arrêté en 2004, suite à la publication de sa biographie éminemment critique du président algérien : Bouteflika, une imposture algérienne. Incarcéré pendant deux ans au pénitencier d’El Harrach à Alger, il publie, après sa libération, un ouvrage qui revient sur son expérience carcérale : Les geôles d’Alger. Entre temps, le journal « Le Matin » ferme, acculé par les nombreux procès en diffamation qui sanctionnent sa liberté de ton. Lire la suite

ENTRETIENS – Sommaire

Villes et urbanisation contemporaines au Yémen : entretien avec Roman Stadnicki

Roman Stadnicki est géographe, chercheur au CEDEJ (MAEE/CNRS), Le Caire, responsable du pôle « ville et développement durable », auteur d’une thèse sur l’urbanisation de Sanaa (Université de Tours, 2009). Cet entretien, réalisé par Sarah Morsi, met en exergue une partie de ses recherches sur l’urbanisation des villes yéménites. Il traite des différentes étapes de développement urbain à travers un bref résumé historique, de la répartition sociale dans les grandes villes, et des liens économiques entre elles. Il met en relief les problèmes liés à l’accroissement des villes et des habitants.Roman Stadnicki est interrogé à propos l’impact des formes d’urbanisation sur l’identité des yéménites, en particulier dans le contexte de la vague des révolutions de 2011. Lire la suite

ENTRETIEN AVEC RON PUNDAK, DIRECTEUR GENERAL DU PERES CENTER FOR PEACE

Christopher Dembik

Le Peres Center for Peace est une ONG qui a été fondée en 1996 par le président Shimon Peres. Le principal objectif du centre est de promouvoir la paix au Moyen- Orient par le biais du développement socio-économique et de l’interaction entre les peuples. Pour ce faire, nous menons une dizaine de projets dans divers domaines, notamment le sport, la médecine, l’éducation ou encore l’agriculture. A l’heure actuelle, nous sommes la seule organisation à intervenir à une telle échelle au Moyen-Orient afin de réunir israéliens et palestiniens. Je ne peux pas évidemment évoquer tous les projets que nous menons mais j’aimerais en évoquer toutefois deux qui incarnent selon moi la réussite du Peres Center. Il s’agit tout d’abord du programme « Saving Children » qui a été lancé en 2003. Il a pour principale ambition de répondre à la crise humanitaire en facilitant le transfert d’enfants palestiniens, qui ne peuvent pas être pris en charge par l’Autorité Palestinienne et qui ont besoin de soins médicaux urgents, vers des hôpitaux israéliens où ils sont soignés. Sur la période 2003-2008, plus de 6000 enfants ont ainsi été soignés. Dans un autre domaine, celui du sport, nous avons mis en place ce que nous appelons des « Twinned Peace Sport Schools » qui dispensent chaque semaine une formation sportive et éducative aux enfants israéliens et palestiniens. A l’heure actuelle, ce projet rassemble plus de 1500 enfants israéliens et palestiniens. Nous continuons également de développer de nouveaux projets ou d’améliorer des projets déjà existants. Ainsi, nous essayons en ce moment de développer le système des « Twinned Peace Sport Schools » à destination des filles qui ne sont pas encore suffisamment représentées dans le programme. (…)

ENTRETIEN AVEC WASSYLA TAMZALI

Sarah Morsi

 

Wassyla Tamzali a été avocate à Alger avant de devenir directrice du droit des femmes à l’Unesco. Elle se consacre aujourd’hui à l’écriture (« Une enfance algérienne » est paru en 2007 chez Gallimard) et à la lutte pour l’égalité hommes-femmes en Algérie, et plus largement dans le monde arabe, en tant que présidente du Collectif Maghreb Egalité. (…)

ISLAM, UN OBJET DE RECHERCHE ? – Entretien avec Gilles Kepel (extrait de Tingis)

Sélim Smaoui

Avant-propos

L’entretien suivant est extrait de la revue Tingis, revue en ligne spécialisée dans l’étude du Moyen-Orient et du monde turco-iranien, publiée par des étudiants du Premier cycle Moyen-Orient Méditerranée de l’IEP de Paris à Menton.

La revue Tingis, lancée et dirigée par Sélim Smaoui en 2006-2007, étudiant au Premier cycle de Menton (actuellement en deuxième année du Master recherche Politique comparée, spécialité Monde musulman de l’IEP de Paris), se proposait de recueillir des entretiens avec des chercheurs, doctorants ou experts de la région et ainsi de présenter des synthèses à mi-chemin entre la vulgarisation et la recherche académique. Ayant été lancée dans le cadre d’un projet collectif de l’IEP de Paris, le départ à l’étranger de la majorité des étudiants impliqués y a mis fin prématurément. Lire la suite

ACCUEIL DE RÉFUGIÉS IRAKIENS EN FRANCE : ATTENTION À « NE PAS CRÉER DE FAUX ESPOIRS » – Entretien avec Père Sabri Anar

Amira Souilem

 

Bernard Kouchner, Ministre des Affaires Etrangères, a émis le souhait, suite à un voyage en Irak en août dernier, de lancer un « plan d’accueil des ressortissants irakiens de confession chrétienne ». Le Père Sabri Anar, curé de la paroisse chaldéenne St Thomas de Sarcelles réagit.

CONTRE LA LUTTE IDENTITAIRE – Entretien avec Georges Corm (extrait de Tingis)

Sélim Smaoui

Avant-propos

L’entretien suivant est extrait de la revue Tingis, revue en ligne spécialisée dans l’étude du Moyen-Orient et du monde turco-iranien, publiée par des étudiants du Premier cycle Moyen-Orient Méditerranée de l’IEP de Paris à Menton.

La revue Tingis, lancée et dirigée par Sélim Smaoui en 2006-2007, étudiant au Premier cycle de Menton (actuellement en deuxième année du Master recherche Politique comparée, spécialité Monde musulman de l’IEP de Paris), se proposait de recueillir des entretiens avec des chercheurs, doctorants ou experts de la région et ainsi de présenter des synthèses à mi-chemin entre la vulgarisation et la recherche académique. Ayant été lancée dans le cadre d’un projet collectif de l’IEP de Paris, le départ à l’étranger de la majorité des étudiants impliqués y a mis fin prématurément. Lire la suite

ENTRETIEN AVEC CHAHLA CHAFIQ-BESKI

Sarah Morsi

 

Exilée politique d’origine iranienne, Chahla Chafiq-Beski est sociologue et écrivaine. Elle a publié plusieurs ouvrages sur les femmes et l’islam, dont Femmes sous le voile face à la loi islamique (1995). Elle dirige aujourd’hui l’Agence de Développement des Relations Inter-culturelles pour la Citoyenneté, qui sensibilise et forme les acteurs à la diversité culturelle.