Archives pour la catégorie Compte rendus de conf’

UNE « RENAISSANCE BERBÈRE » ?

– Compte rendu de la conférence organisée par Sciences Po Monde Arabe-

Hugo Massa
pour Sciences Po Monde Arabe

Mercredi 8 Novembre 2010, l’association Sciences Po Monde Arabe a organisé une conférence-débat sur le thème du berbérisme à l’Institut d’Études Politiques de Paris. Le panel, originairement composé de quatre invités, a dû être réduit à trois du fait des conditions météorologiques et de leurs conséquences sur les transports parisiens. Étaient donc présents : Claude LEFÉBURE, directeur du Centre d’Histoire Sociale de l’Islam Méditerranéen, chargé de recherche au CNRS, spécialiste du Maghreb berbérophone ; Lahoucine Anir BOUYAAKOUBI, enseignant-chercheur en anthropologie, membre de l’association culturelle berbère Tamaynut-France ; et Masin FERKAL, Président de l’association Tamazgha pour la promotion de la langue et de la culture berbère. Mehdi IAAZI, linguiste chercheur à l’Université Ibn Zohr (Agadir) et à l’Institut Royal de la Culture Amazigh s’est excusé de son absence. Les membres du panel ont été invités à donner une présentation d’une vingtaine de minutes chacun avant de répondre aux questions de la salle. Compte-rendu, aussi fidèle et neutre qu’il nous est paru possible, de cette table ronde : Lire la suite

« QUE FAITES-ICI ? VOUS N’AVEZ JAMAIS PÉCHÉ ! » – Compte rendu de la conférence donnée par M. Omar Saghi sur invitation de Sciences Po Monde Arabe

 – Compte rendu de la conférence donnée par M. Omar Saghi sur invitation de Sciences Po Monde Arabe –

Hugo Massa,
pour Sciences Po Monde Arabe

Ce jeudi 4 novembre 2010, Omar Saghi, sur invitation de Sciences Po Monde Arabe (SPMA), est venu présenter son dernier ouvrage, Paris-La Mecque, sociologie du Pèlerinage [1], issu de sa thèse en sciences politiques soutenue à Sciences Po l’année dernière. Malgré l’heure tardive et l’atmosphère feutrée qui pesait comme à son habitude sur l’amphithéâtre Jean Moulin, un parterre d’une petite centaine d’étudiants, professeurs et intéressés était au rendez-vous. Certains de ses anciens étudiants de Menton (collège universitaire de Sciences Po en région) avaient fait le déplacement pour écouter celui qu’ils respectent et admirent mais ont « du mal à considérer comme un vrai prof » [2] tant son style et son âge dénotent avec la figure classique de la fonction professorale. Après une courte présentation, le conférencier a invité l’audience à une série de questions-réponses. Lire la suite