Archives pour la catégorie Numéro 6

Dimi mint Abba, sa musique, son pays

Jemila Sedena
Télécharger en pdfpdf

En 1976, une jeune inconnue de 18 ans remporta le concours de Radio – Mauritanie, du nom du pays tout aussi inconnu qu’elle représenta au Festival d’Oum Kelthoum à Carthage la même année, carrefour de toutes les civilisations et de tous les  âges. Elle a été  récompensée pour sa voix dont la force et la profondeur semble être une allégorie du Désert. Dimi, c’est l’histoire du pays baigné dans la modernité sur fond de musique superbe. Incarnation de la musique arabe mauritanienne, Dimi mint Abba s’est éteinte le 5 juin 2011, mais la voix de l’art demeurera à jamais. Lire la suite

Emel Mathlouthi, la voix de la révolution de jasmin

                                                                                                                                    Karine Daviet

Télécharger en pdf

Le printemps arabe est un mouvement de libération initié par des populations oppressées par un régime politique fort, dans le monde arabe. Né en Tunisie en décembre 2010, il se poursuit encore aujourd’hui, en Syrie notamment. Ce mouvement étant issu de contestations populaires, il serait intéressant de comprendre quel rôle ont tenu les artistes de ces pays durant la révolution, de ses prémisses à la mise en place de nouveaux régimes. Ont-ils exprimé ouvertement leur désaccord vis-à-vis du pouvoir en place, contribuant ainsi à faire éclater le mécontentement de populations opprimées ? Se sont-ils fait la voix de leurs concitoyens ou au contraire sont-ils restés le fait d’un phénomène marginal ?  

Nous nous intéresserons en particulier au domaine de la musique, et aux chanteurs. Lire la suite

Une nouvelle scène de musiques urbaines

Yousra Abourabi

Télécharger en pdf

Tout le monde dehors !  L’émergence d’une nouvelle scène de musiques urbaines dans le monde arabe.

La révolution technologique a changé radicalement la musique et son rapport à la société : il suffit de cliquer pour écouter des titres méconnus venus de l’autre bout du monde, ou des albums autoproduits qui n’ont pas fait l’objet d’un choix arbitraire des maisons de disque. Pour le meilleur et pour le pire, la production musicale s’en voit transformée. Grâce aux samplers, des archives musicales anciennes réapparaissent sur des morceaux de hip-hop ou d’électro. L’artiste contemporain produit une musique ethnique, plus difficile à ranger dans un courant, une école artistique. Le rapport à la société s’est également transformé : la musique n’est plus imposée par les réseaux académiques de diffusion, mais à travers un brassage entre des traditions revisitées, et un contenu sociopolitique très fort. Cette musique populaire et, contrairement à la musique classique, séduit une plus grande partie de la population, et peut donc avoir un impact social plus durable. Mais la révolution technologique a également renouvelé le support traditionnel de la musique, remplaçant les disques par des fichiers téléchargés. Or très souvent on ne connait ni le titre ni l’interprète, ni le contenu des paroles, ni le contexte de l’émergence de cette musique. Dans le monde arabe beaucoup d’artistes se sont révélés grâce à leur implication dans les manifestations. D’autres sont déjà connus depuis les années 1990. Petit tour d’horizon. Lire la suite

L’échec des partis populistes islamophobes en Allemagne

Moritz Schmoll

                                                                        Télécharger en PDF

« L’islam fait partie de l’Allemagne ». Cette phrase, prononcée par l’ancien président allemand Christian Wulff le 3 octobre 2010 lors de la célébration des 20 ans de la réunification allemande, a déclenché un débat qui a rapidement tourné au dialogue de sourds, car la langue allemande, habituellement réputée pour sa précision, a cette fois-ci laissé une grande marge d’interprétation quant à la signification de cette citation. Ce manque de clarté constitua l’occasion idéale pour les politiques et les journalistes de se livrer à leur propre exégèse. Tandis que certains pensaient que par « l’islam » il fallait entendre « les musulmans », d’autres jugeaient que si l’islam est une réalité allemande il ne faisait pas partie de son histoire culturelle, et d’autres encore estimaient que toute religion pratiquée sur le sol allemand « fait partie de l’Allemagne », et que, par conséquent, cela valait également pour l’islam. Lire la suite

Le Conseil Européen de la Fatwa

Le Conseil Européen de la Fatwa et des Recherches, Méthodologie de la fatwa

ALI BOUGROUR

Télécharger en pdf

L’émergence des musulmans européens est un phénomène nouveau dans l’histoire de l’islam. Ce phénomène fut à l’origine de la promulgation de lois et de l’émission d’avis juridiques dits « islamiques » sur le terrain européen. Le nouveau  marché de la fatwa mondialisé, qui utilise les dernières inventions de la technologie de l’information et de la communication (TIC) prospère et produit toutes sortes de fatwas liées à tous les domaines de la vie. Or le conflit sur l’autorité religieuse s’intensifie comme par exemple à propos des Muftis. Cet article traite de l’organisation et de la désorganisation des institutions islamiques à l’échelle européenne. Lire la suite

La « réislamisation » des jeunes

Hanifa Touag

 Télécharger en pdf

La « réislamisation » des jeunes : entre quête spirituelle et recompositions de l’islam dans le contexte européen (France, Belgique)[1].

« La jeunesse se réislamise »[2], « une partie de la jeunesse bruxelloise se radicalise »[3], « la place croissante de l’islam dans les banlieues »[4] : autant de « une » qui optent souvent pour un parti pris clair sur la réislamisation. Cette notion ne va pourtant pas de soi.  D’usage fréquent dans l’analyse des représentations et des pratiques des jeunes de deuxième et de troisième génération en Europe, le concept de « réislamisation » décrit tout d’abord une réalité passée des pays dits musulmans. C’est en effet à partir de la fin des années 1970 (révolution iranienne, développement des mouvements islamistes dans la région dans les années 1980) que la notion est employée pour décrire les succès électoraux et culturels des islamismes dans des pays à majorité musulmane. La ré-islamisation prend le sens, dans ce contexte, d’une demande d’islamisation des structures de l’Etat (et du gouverneur)[5], car les populations sont supposées être déjà musulmanes.
Lire la suite

Editorial n°6

            L’Islam en Europe : pourquoi en parle-t-on encore?  La question tombe comme un couperet au beau milieu des interminables débats médiatisés à coup de marteau sur la compatibilité des valeurs religieuses et culturelles de l’Islam avec la civilisation européenne. D’un côté une religion, associée pour beaucoup au monde arabe, source de fantasmes et de peurs. De l’autre une civilisation, berceau de la laïcité et productrice de valeurs individuelles perçues comme profondément étrangères aux préceptes de l’Islam. Bien sûr, au milieu de ces clichés parfois volontairement exagérés pour satisfaire la capricieuse déesse du journaliste, on trouve des penseurs, des hommes de bon sens, suffisamment patients et attentifs pour examiner la question sous un autre angle, pour pratiquer, à la manière d’un Levi-Strauss un authentique regard ethnographique et donc critique. C’est dans cette perspective que ce nouveau numéro de la revue Averroes se propose d’engager la réflexion. Lire la suite