Editorial n°6

            L’Islam en Europe : pourquoi en parle-t-on encore?  La question tombe comme un couperet au beau milieu des interminables débats médiatisés à coup de marteau sur la compatibilité des valeurs religieuses et culturelles de l’Islam avec la civilisation européenne. D’un côté une religion, associée pour beaucoup au monde arabe, source de fantasmes et de peurs. De l’autre une civilisation, berceau de la laïcité et productrice de valeurs individuelles perçues comme profondément étrangères aux préceptes de l’Islam. Bien sûr, au milieu de ces clichés parfois volontairement exagérés pour satisfaire la capricieuse déesse du journaliste, on trouve des penseurs, des hommes de bon sens, suffisamment patients et attentifs pour examiner la question sous un autre angle, pour pratiquer, à la manière d’un Levi-Strauss un authentique regard ethnographique et donc critique. C’est dans cette perspective que ce nouveau numéro de la revue Averroes se propose d’engager la réflexion. On trouvera, au fil des trois articles présentés ici, une investigation renouvelée sur des questions souvent méconnues. L’article d’Hanifa Touag met en évidence le phénomène de la réislamisation des jeunes en Europe ses principaux aspects. L’article d’Ali Bougrour propose quant à lui une analyse fouillée des institutions européennes qui accompagnent ce phénomène social. Enfin,  le travail de Moritz Schmoll examine une forme de perception des jeunes musulmans en Europe à travers le cas allemand.

            Le second volet de ce numéro porte sur les nouvelles expressions musicales dans le monde arabe, plus spécifiquement en Afrique du nord. La nouvelle scène de musiques urbaines, jeune et hétéroclite, joue un rôle important dans la transformation de l’image des jeunes dans les sociétés arabes, et se révèle parfois très engagée. Au delà de cet aspect in fine très sociologique, le volet propose de découvrir de nouveaux artistes dont la créativité transforme le traditionnel et le populaire, en musiques dans la vague des temps modernes; ainsi que d’autres artistes qui s’éloignent des maqamat arabes ou berbères, qui s’approprient plutôt le style occidental, mais avec leur propre identité et langue maternelle. Trois articles présentent ce volet. Le premier, très général, discute les grandes tendances musicales du moment dans le monde arabe. Les deux autres forment deux portraits de deux grandes chanteuses d’exception.

            Tandis que la jeunesse d’origine arabe en Europe s’islamise de plus en plus, la jeunesse dans le monde arabe semble secouer le joug de l’autoritarisme sur des airs de rock.

 La rédaction

Yousra Abourabi et Julien Durand De Sanctis.

Une réflexion au sujet de « Editorial n°6 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s