REVUE DE LIVRE : LES IDENTITÉS MEURTRIÈRES – De Amin Maalouf

Salma Otmani

Le débat en France sur l’Identité Nationale rend l’essai Identités meutrières (1998) d’Amin Maalouf brûlant d’actualité. En effet, le ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale Eric Besson, a ouvert le 2 novembre 2009 un « Grand débat sur l’identité nationale » qui se déroulera jusqu’au 31 janvier 2010. Selon le ministre, « ce grand débat doit favoriser la construction d’une vison mieux partagée de ce qu’est l’identité nationale aujourd’hui. » Pour se faire, des réunions animées par le corps préfectoral et ouvertes à tous, se tiennent en France métropolitaine et sur les territoires d’outre-mer.

Trois mois plus tard, le bilan d’un tel dispositif ne laisse rien présager de bon. Ces espaces de paroles se transforment en des lieux où il est possible de tenir des propos stigmatisants voire racistes qui remettent profondément en cause la présence en France d’une certaine frange de population. Les arabo-musulmans vivant en France – qu’ils soient de nationalité française ou étrangère – sont les premières cibles des personnes qui s’expriment en ces lieux, que ce soient des citoyens lambda ou des personnalités issues du champ politique.

Afin de lutter contre le délit de racisme légitimement perpétré sur l’espace public et non sanctionné par l’État, l’association SOS Racisme a récemment diffusé une pétition intitulée « Arrêtez ce débat Monsieur le Président ! ».

Dans ce contexte, qui révèle une France en pleine crise identitaire, l’ouvrage Identités meurtrières apporte quelques lumières intéressantes à explorer. (…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s