EGYPT’S OLD AND NEW FORMS OF WESTERNIZATION

Marc Guindi

Résumé

L’Egypte, pays le plus peuplé du monde arabe, jadis modèle de cosmopolitisme et de mélange culturel entre l’Occident et l’Orient, n’a cessé d’osciller entre l’un et l’autre des extrêmes. Si au début du siècle dernier l’Egypte faisait preuve d’une grande ouverture sur l’Occident, il semble qu’aujourd’hui un « retour aux sources » ait été effectué, notamment par l’émergence du fondamentalisme religieux. Comment les valeurs et la culture occidentales ont-elles survécu durant un XXème siècle égyptien tumultueux et comment pourraient-elles se pérenniser ?

Abstract

Egypt, the Middle East’s most populous country, a hitherto beacon of intertwining western and eastern cultures, hasn’t stopped shifting from one extreme to another in the last century. Today, Egypt’s religious face is more prominent than it was in the dawn of the last century. How did Western values and cultures survive Egypt’s tumultuous 20th century and will they linger on ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s