MANIFESTE (ANTI-)CULTURALISTE : DU BON USAGE DES INTELLECTUELS…

Ziad el-Masri

Certes, l’utilité du concept de « culture », aussi abscons soit-il, est indéniable pour les sciences sociales. Une fois les déconstructions nécessaires achevées, utiliser le phénomène culturel pour interpréter les faits sociaux apparaît même comme indispensable. A fortiori, cela est le cas en science politique. « L’interprétation culturelle du politique est nécessaire car l’action politique est culturelle »1.

Cependant, le problème vient du fait que le concept de culture n’est pas un concept purement heuristique ; c’est avant tout un concept de la vie de tous les jours. En plus de son usage quotidien dans le langage courant, l’idée de culture participe de la définition de soi (notamment à travers le concept d’identité) d’une part, et d’autre part, elle permet de conférer du sens aux actions des individus. Du fait de ces caractéristiques, la culture est fondamentalement politisée puisqu’elle participe des décisions des acteurs sociaux.

Face à la culture, les sciences sociales se donnent pour but de déconstruire le concept, voire de le « jeter »2. Il s’agit de ne pas réifier une substance derrière un substantif, pour reprendre les mots d’un Wittgenstein3, et de définir la culture (et les identités qui en découlent) plutôt comme des « opérations identificatoires » en mutation éternelle, en construction et déconstruction constantes. L’analyse se doit donc de se débarrasser du vocabulaire culturaliste. Mais qu’en est-il de l’individu « normal », du profane ? (…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s