Archives mensuelles : août 2009

REVUE DE LIVRE : DES BEURETTES – de Nacira Guénif Souilamas

Salma Otmani

 

J’ai récemment lu un ouvrage qui m’a fortement interpellée car son auteure a su apporter quelques éclairages à des questions d’ordre identitaire que je me pose en tant que jeune fille originaire du Maghreb et née en France. Cet ouvrage s’intitule Des beurettes et son auteure, Nacira Guénif Souilamas, parvient à démontrer à travers une recherche conceptuelle et empirique, que les « beurettes » sont capables de stratégies et savent se positionner dans une société régie par un ordre culturel normatif. Est donc mis en avant la capacité subjective des  « beurettes » à construire leur identité en ayant recours à des solutions singulières et alternatives. Cette étude sociologique imprégnée du courant interactionniste symbolique, entre en opposition avec le discours des médias et autres acteurs institutionnels. Lire la suite

ENTRETIEN AVEC CHAHLA CHAFIQ-BESKI

Sarah Morsi

 

Exilée politique d’origine iranienne, Chahla Chafiq-Beski est sociologue et écrivaine. Elle a publié plusieurs ouvrages sur les femmes et l’islam, dont Femmes sous le voile face à la loi islamique (1995). Elle dirige aujourd’hui l’Agence de Développement des Relations Inter-culturelles pour la Citoyenneté, qui sensibilise et forme les acteurs à la diversité culturelle.

LA PAIX PAR L’ÉCONOMIE CHÈRE À B. NETANYAHOU APPELÉE À SORTIR DU FLOU

Antony Drugeon

Slogan de campagne du candidat de droite Benyamin Netanyahou, puis mot d’ordre du Premier Ministre qu’il est depuis le 31 mars, la paix par l’économie suscite autant d’espoirs que de méfiance. Une ambigüité qui a fait son succès auprès d’un électorat réticent à toute idée d’Etat palestinien, mais qui n’a pas résisté à l’épreuve du pouvoir. Le centre Pérès pour la paix est venu sommer le gouvernement israélien de se hâter à mettre en œuvre des mesures concrètes. Effet possible des pressions de l’administration Obama, le gouvernement le plus à droite de l’histoire d’Israël a même confié cette tâche à Adi Ashkenazi, qui préconise parallèlement l’établissement de frontières permanentes, et de négocier le sort de Jérusalem et des réfugiés palestiniens. (…)

CARNET DE ROUTE : IRAN, SEPTEMBRE-OCTOBRE 2007

Coline Houssais
(voyage réalisé grâce à une bourse de la Fondation Zellidja)

Avant-propos

Quelques précautions s’imposent avant de donner au lecteur à lire ce qui suit. Tout d’abord, on peut légitimement s’interroger sur une revue « spécialisée » sur le monde arabe qui publie dans ses pages un article traitant de l’Iran. Certains profiteront de l’occasion pour nous taxer d’orientalisme et nous accuseront de ne faire que relayer, subtilement certes, les clichés que nous disons par ailleurs combattre. Non, l’Iran ne fait pas partie du monde arabe. Mais une fois cela dit, il faut avouer que l’Iran et le monde arabe partagent une grande partie de leur histoire, une même religion même si la plupart des pays arabes sont majoritairement sunnites contrairement à l’Iran qui est chiite, et surtout, appartiennent à la même région géopolitique de sorte que ce voisinage a une influence très grande sur l’une et l’autre des parties (pour ne citer qu’un exemple, l’impact de la révolution islamique à Téhéran a eu des conséquences dans le monde arabe que nul ne peut nier…). Au terme de cette réflexion, nous avons décidé d’ouvrir la rubrique Variations à l’Iran et à la Turquie (pour des raisons similaires), ce que d’autres revues appellent le monde turco-iranien. Que les lecteurs les plus soucieux se rassurent, les numéros de la revue restent exclusivement réservés au monde arabe, évitant ainsi de dédier des numéros entier à l’Iran ou à la Turquie dans une revue spécialisée sur le monde arabe. Lire la suite